5 av. Habib Bourguiba, Le Bardo(Tunis) Tunisie
Tel: (+216) 71 506 501
Chirurgien Gynécologue Obstétricien

Newsletter

Vous désirez recevoir nos nouveautés

Docteur Ahmed SKHIRI vous répondra en personne

Cabinet: Le Triangle Médical 5 avenue Habib Bourguiba
Le Bardo Tunis TUNISIE
Email: cabinet@drskhiri.com
Carte cabinet Dr Ahmed SKHIRI
Téléphone pour rendez-vous
(+216) 71 506 501
Conisation

Une conisation consiste à enlever chirurgicalement une partie du col de l'utérus en forme de cône (d'où le nom de conisation).
Le but d'une conisation est double :

  • Permettre de confirmer le type exact d'anomalie du col de l'utérus et son étendue (biopsie).
  • Retirer la partie dysplasique (pré cancéreuse) du col utérin et évite ainsi l'évolution vers un cancer du col.

Indications :

Une conisation est le plus souvent réalisée lorsque des anomalies du col de l'utérus, appelées dysplasies, existent.
Ce sont des cellules atypiques détectées lors de l'examen gynécologique par le frottis du col puis par une biopsie réalisée sous colposcopie.
En l'absence de traitement, ces lésions peuvent évoluer vers un véritable cancer du col de l'utérus.

Conisation anatomie Dr SKHIRI gynecologue Tunis
Conisation bistori froid Dr SKHIRI gynecologue Tunis
Technique :

La conisation en Tunisie est pratiquée par un gynécologue.
Elle peut être réalisée sous anesthésie générale ou loco-régionale (péridurale ou rachianesthésie).
La conisation s'effectue par les voies naturelles (vagin). Elle peut être réalisée à l'aide d'un bistouri classique, d'une anse électrique ou d'un laser.
En fonction de la technique utilisée et de l'étendue des lésions, une conisation dure de 20 à 45 minutes.
La pièce de conisation est analysée sous microscope et le résultat de cette analyse vous sera communiqué par votre gynécologue

Après l’opération :

L'hospitalisation d'une journée est suffisante (entrée le matin et sortie l’après-midi).

La conisation ne provoque aucune douleur postopératoire. Le retour  aux activités quotidiennes s'effectue généralement 2 jours après l'intervention.

Il faut éviter  quatre semaines suivant l’intervention:

  • Les bains (baignoire ou piscine)
  • Le port de tampon vaginal
  • Les rapports sexuels

Les risques et complications de l’intervention :

La conisation en Tunisie est une intervention fréquente qui comporte peu de risques.

  • Des saignements vaginaux se manifesteront durant les 2 semaines suivant l’opération. Si des saignements d'abondance supérieure à des règles apparaissent après votre retour à domicile, il est indispensable de consulter en urgence votre gynécologue. La survenue d’une hémorragie peut nécessiter la mise en place d’une mèche vaginale ou plus rarement, une ré intervention.
  • Cette opération préserve la possibilité de grossesse ultérieure. Il existe un risque légèrement augmenté d’accouchement prématuré après conisation. Il faudra signaler cet antécédent de conisation lors du suivi de votre prochaine grossesse.
  • La sténose (rétrécissement du col) peut survenir à distance de l’intervention et empêcher l'écoulement normal des règles. Cette sténose peut nécessiter une simple dilatation du col.

Refus de l'intervention :
Vous pouvez également décider de ne pas subir l'opération et de vivre avec le problème, mais si vous refusez le traitement, les lésions de dysplasie peuvent évoluer et se transformer en un cancer invasif du col.

Après l'opération :
L'hospitalisation d'une journée est suffisante (entrée le matin et sortie l'après-midi).

La conisation ne provoque aucune douleur postopératoire. Le retour aux activités quotidiennes s'effectue généralement 2 jours après l'intervention.
Il faut éviter quatre semaines suivant l'intervention:

  • Les bains (baignoire ou piscine)
  • Le port de tampon vaginal
  • Les rapports sexuels

Les risques et complications de l'intervention :
La conisation en Tunisie est une intervention fréquente qui comporte peu de risques.

  • Des saignements vaginaux se manifesteront durant les 2 semaines suivant l'opération. Si des saignements d'abondance supérieure à des règles apparaissent après votre retour à domicile, il est indispensable de consulter en urgence votre gynécologue. La survenue d'une hémorragie peut nécessiter la mise en place d'une mèche vaginale ou plus rarement, une ré intervention.
  • Cette opération préserve la possibilité de grossesse ultérieure. Il existe un risque légèrement augmenté d'accouchement prématuré après conisation. Il faudra signaler cet antécédent de conisation lors du suivi de votre prochaine grossesse.
  • La sténose (rétrécissement du col) peut survenir à distance de l'intervention et empêcher l'écoulement normal des règles. Cette sténose peut nécessiter une simple dilatation du col.

Refus de l'intervention :
Vous pouvez également décider de ne pas subir l'opération et de vivre avec le problème, mais si vous refusez le traitement, les lésions de dysplasie peuvent évoluer et se transformer en un cancer invasif du col.

Conçu et réalisé par Moziware Web Agence